Le droit au chomage d’un intérimaire

Un contrat d’intérim met en lien un salarié embauché et rémunéré par une entreprise de travail temporaire (ETT) qui le met à la disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée de mission limitée, dénommée mission (En savoir plus sur la durée d’une mission). La question concernant le droit au chômage de l’intérimaire revient souvent et suscite plusieurs interrogations ! 

Dans notre série « L’intérim en France », découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce contrat particulier ! Aujourd’hui, zoom sur le droit au chômage d’un intérimaire !

Dans quel cas un intérimaire peut-il prétendre aux indemnités chômage ?

Pour pouvoir prétendre aux indemnités chômage, depuis le 1er Novembre 2019, un intérimaire doit avoir travaillé 910 heures (l’équivalent de 6 mois) au cours des 24 derniers mois s’il a moins de 53 ans. S’il a plus de 53 ans, il doit avoir travaillé 910 heures au cours des 36 derniers mois.

Par la suite, un intérimaire doit maintenir son inscription à Pôle emploi chaque mois, même s’il a travaillé. Pôle Emploi déduira alors son salaire des indemnités versées, et ses droits au chômage seront ainsi rechargés.

 

En plus de l’intérim, chez CRIT Mayday

Nous proposons aussi des CDI et CDD. Nous recrutons les meilleurs talents correspondants aux besoins de nos clients. Du fait de son appartenance au Groupe CRIT, Mayday est une agence d’emploi spécialisée qui possède des certifications QSE, ISO 9001, ISO 14001, OHSAS18001.

Nous respectons un process recrutement de qualité envers nos clients comme envers nos collaborateurs. Notre équipe est composée d’experts en communication, graphisme, marketing et digital. Nous ne faisons appel qu’aux meilleurs talents dans ces domaines et dénichons désormais, les perles de demain pour accompagner les professionnels dans tous leurs projets de modernisation et d’adaptation au digital.

Pour plus de renseignements ou si vous avez un besoin en recrutement, contactez-nous via notre adresse mail : mayday@mayday-online.net